Manuel Solano: Je ne veux pas attendre

Manuel Solano: Je ne veux pas attendre

Maintenant - avril 14 , 2020
6 : 00 PM à 10 : 00 PM

Libre

"Je ne veux pas attendre que notre vie soit finie" est la première exposition de musée solo aux États-Unis pour Manuel Solano. Travaillant à travers les médiums, Solano explore les questions d’identité et de formation de celles-ci en puisant dans leur vie personnelle, leurs souvenirs et la culture populaire.

Le fait que l'art et les images soient au centre de la construction de notre perception et que nos vies sont essentielles à la pratique de Solano. La série précédente de l'artiste, «Blind Transgenen with AIDS», décrit la perte de la vue due à une maladie liée au VIH et la recréation d'une pratique des arts visuels après la cécité.

La pièce maîtresse de "Je ne veux pas attendre la fin de notre vie" est un diptyque peint reprenant les thèmes de la (mauvaise) reconnaissance et de l'identification inspirés par le souvenir de l'artiste d'une rencontre avec une étrangère. Solano sentit que cet étranger ressemblait étrangement à lui-même et éprouvait un fort sentiment de connexion avec elle. Ce moment de reconnaissance et d'identification qui a passé depuis longtemps demeure dans l'esprit de Solano. L’artiste collabore également avec leur mère, Claudia, une photographe amateur qui a abandonné sa pratique pour élever sa famille et qui est maintenant en grande partie la concierge de Solano. L'artiste et la mère ont tous deux créé des portraits l'un de l'autre par la peinture et la photographie, respectivement. Ces projets sont complétés par des travaux vidéo et d'installation.

Manuel Solano (b. 1987 , Mexico) ont terminé leur baccalauréat à La Esmeralda, l’école nationale de peinture, sculpture et estampe de Mexico, en 2012 . Le travail de Solano est apparu récemment dans la 2018 Triennal: "Chansons pour Sabotage, New Museum, New York et l'exposition collective" El Chivo: Expiatorio: Sida + Violencia + Acción, "Musée de la ville de Mexico". Leur travail a également été inclus dans des expositions individuelles et collectives au Portland Institute for Contemporary Art, Oregon ( 2017 ) Musée des oeuvres d'art Carrillo Gil, Mexico ( 2016 ) et le Museo Universitario del Chopo, Mexico ( 2014 ).

PLUS SUR Manuel Solano: Je ne veux pas attendre

{{amenity.groupName}}{{amenity.itemsCount}} articles

  • {{item.title}}

Les choses se passent en même temps

Sélectionner une catégorie

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software